Sha Qi : comment identifier ces énergies agressives ?

par | Juil 10, 2020

Attention, Sha Qi en vue !

Que ce soit en ville ou dans la nature, certaines structures du paysage peuvent être très agressives en énergie. En Feng Shui, on les appelle des Sha Qi (prononcez « cha tchi ») ou flèches empoisonnées.

S’ils pointent sur notre logement ou nos locaux professionnels, les Sha Qi vont venir nous agresser directement. Ils vont affaiblir nos énergies favorables, et renforcer celles qui sont néfastes. Certaines parties du corps peuvent également être impactées directement, avec des problèmes de santé à la clé…

Mieux vaut donc se tenir à distance !

Et pour éviter de s’installer face à un Sha Qi, la première chose à faire est de savoir les reconnaître. 

    Un Sha Qi ça ressemble à quoi ?

    Pas besoin d’outils compliqués pour les identifier, les Sha Qi se distinguent et s’évaluent à l’œil.

    Il s’agit en général de structures qui manquent d’harmonie, avec des angles saillants, et d’une certaine taille…

    Impossible d’en donner une liste exhaustive mais je vous partage quelques exemples qui devraient vous aider à mieux les repérer. 

    Un Sha Qui, ça peut être : 

    • Un échafaudage
    • Une grue de chantier
    • Du mobilier urbain « agressif » (lampadaire, panneau publicitaire, antennes…)
    • Un bâtiment en ruine ou en construction
    • Une friche industrielle
    • Un pylône électrique
    • Un relief accidenté
    • Des arbres morts…
    Grue Sha Qi
    Relief agressif Sha Qi
    Sculpture agressive Sha Qi

    Des Sha Qi là où l’on ne s’y attend pas

    Attention, ne vous y trompez pas : un Sha Qi n’est pas forcément une structure inesthétique ou désagréable.

    Regardez toutes ces œuvres d’art ou ces constructions modernes, souvent très agréables à l’oeil, et qui sont pourtant dotées d’angles et de pointes. De nombreuses sculptures ou immeubles viennent ainsi agresser les bâtiments voisins et constituent de solides Sha Qi.

    Comme quoi, ce qui est beau n’est pas forcément bon en Feng Shui !

    Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, les Sha Qi ne sont pas non plus exclusivement situés en zones urbaines. Inutile de fuir la ville pour s’en protéger. On en trouve de nombreux dans la nature. Par exemple, un relief escarpé, une forte cascade ou un cours d’eau tumultueux… Tous sont agressifs en énergie. Essayez donc de vivre à proximité des chutes du Niagara, et vous allez comprendre !

    Eau agressive Sha Qi

    Que faire en présence d’un Sha Qi ?

    Vous l’avez compris, les Sha Qi sont partout. Pour autant, pas de panique ! Ils n’auront pas tous un effet néfaste sur nous. 

    La première choses essentielle à rappeler, c’est qu’ils nous impactent uniquement si nous passons du temps à proximité.

    Donc vous pouvez tout à fait aller vous promener dans les Calanques de Marseille ou passer au pied d’une grue de chantier sans risquer quoi que ce soit. Tout va bien…

    Par contre, vous éviterez de faire construire ou d’acheter votre maison à proximité d’un Sha Qi (pour votre bureau, c’est pareil !).

    Et si un Sha Qi est déjà là ? Alors il faudra évaluer au cas par cas quel est son impact.

    Un Sha Qi est agressif pour vous dès lors qu’il pointe en direction de votre logement ou qu’il est situé à proximité. Plus il est grand et proche, plus il aura d’impact ! Par contre, s’il n’est pas visible depuis votre logement, vous n’avez aucun souci à vous faire.

    Et autre bonne nouvelle, l’effet d’un Sha Qi ne dure pas ! S’il s’agit d’un échafaudage ou d’une grue de chantier, tout s’apaisera dès la fin des travaux. Pourquoi ne pas en profiter pour partir quelques temps vous ressourcer ailleurs… ?

    Et si vraiment vous êtes en présence d’un Sha Qi imposant et permanent, alors vous pourrez toujours faire appel à un expert Feng Shui. Même si on ne peut jamais totalement le supprimer, il existe différentes façons de réduire les effets d’un Sha Qi. Un professionnel saura regarder quels sont les secteurs de votre logement qui sont les plus affectés et il vous aidera à compenser ces énergies néfastes.

    Il y a toujours (ou presque) une marge de manoeuvre pour améliorer les choses en Feng Shui…

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le commenter et à le partager.

    Et pour aller plus loin, je vous invite à télécharger mon guide gratuit pour mesurer votre niveau de bien-être dans votre maison. Vous serez probablement surpris de ce que vous allez découvrir…

    Votre logement actuel est-il vraiment votre lieu de vie idéal ?

    Recevez mon guide gratuit pour évaluer votre niveau de bien-être chez vous

    Partager cet article
    •  
    •  
    •